Vous aimez les brownies?Vous raffolez des cookies?Et l'idée de faire bonne figure dans votre maillot de bain dans quelques mois ne vous préoccupe pas (encore)?

Pour ceux qui n'ont encore jamais cédé à cette tentation, les brookies sont le fruit made in USA,d'un très sucré mélange entre une couche de brownie et une de pâte à cookies.

A force d'en entendre parler, j'ai voulu à mon tour essayer de réaliser ces fameux brookies.Je n'ai pas été du tout convaincue par ce mélange que j'ai trouvé bien trop sucré.

Je préfère de loin déguster seul mon brownie ou mon cookie home made.

 Frileux aux calories, et amateur de gâteaux peu sucrés, passez votre chemin!

 

IMG_2256

Les ingrédients

Pour la base brownie :150g de beurre doux

200g de chocolat noir à dessert

200g de sucre en poudre

4 oeufs

150g de farine

100g de noix

1 pincée de sel

Pour la base cookie: 125g de beurre mou en parcelles

125g de cassonade

190g de farine

1 oeufs

100g de pépites de chocolat

 La recette

Commencer par réaliser le brownie.

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie.

Ajouter le sucre, puis les oeufs 1 par 1 en mélangeant bien entre chaque ajout.

Ajouter ensuite la farine, mélanger puis le sel et les noix.

Verser la préparation dans un moule rectangulaire au préalable beurré et recouvert de papier sulfurisé.

Réserver au réfrigérateur le temps de réaliser la pâte cookie.

 Préchauffer le four à 180°.

 Réaliser ensuite la pâte cookie.

Pour cela mélanger le beurre et le sucre cassonade jusqu'à obtenir un mélange crémeux.

Ajouter ensuite l'oeuf entier et mélanger à fond.

Incorporer ensuite la farine mélangée à la levure et mélanger pour obtenir un ensemble homogène.

Ajouter les pépites de chocolat.

Déposer la pâte cookie sur le brownie, lisser le dessus et enfourner à 180° pour environ 25 minutes.

Démouler puis laisser refroidir avant de découper le gâteau en carrés.

 

  Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
  Toute reproduction de ces textes et/ ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.